Importer les photos de votre appareil – Option 1

Cette option est pour le programme Rapid Photo Downloader.

Rapid Photo Downloader n’a qu’un seul et unique but. Importer les photos de votre appareil photo ou carte mémoire vers le dossier de votre choix. Une fois configuré, c’est la simplicité même. Alors, prenons le temps de définir quelques paramètres une fois pour toute!

Personnellement, j’aime bien cette solution. Ça marche bien; le programme scanne bien l’appareil photos et montre toutes les photos sans efforts. Je ne suis pas sûr que l’outil de gThumb que je présente dans un autre article soit aussi efficace!

Une fois les photos chargées, fermez Rapid Photo Downloader, éjecter l’appareil photo et utilisez gThumb (Catalogue Photos) pour gérer votre collections. Simple et efficace!

Si votre ordi est bien configuré, ce programme devrait se mettre en marche lorsque vous branchez votre appareil photo. Sinon, faites ceci.

  1. Allez dans votre Menu –> Paramètres –> Gestionnaires de Paramètres
  2. Ouvrez Disques amovibles et médias
  3. Cliquez sur l’onglet « Caméras » et tapez dans la commande comme ci-dessous:
    rapid-photo-downloader

1. Configuration de Rapid Photo Downloader

On va maintenant modifier les options par défaut (qui conviendront probablement à certains) pour avoir un comportement bien particulier.

D’abord, ouvrons Rapid Photo Downloader. Allez dans votre Menu –> Infographie –> Rapid Photo Downloader.

Le programme s’ouvre!

Dans Rapid Photo Downloader, ouvrez le menu Fichier –> Preferences et vous trouverez le menu de configuration et la possibilité de tirer le maximum du logiciel.

a. Onglet Dossiers Photos permet, entre autre, de choisir le dossier de destination principal (vous pouvez aussi y mettre disque externe, c’est géré par le logiciel).

Dossier de téléchargement : C’est là que vous pouvez régler le dossier de destination principal des photos. Vous pourrez rajouter un dossier de sauvegarde plus loin.

La première option est la plus simple à configurer. C’est votre dossier principale de photos. Chez moi, je mets tout sur un dossier « Mes Photos » mais ça pourrait être « Mes Images ». C’est votre choix!

– Sous-dossier de transfert : Là, au début ça peut faire un peu peur mais c’est très puissant. Tous ces menus déroulant permettent de définir avec exactitude la hiérarchie à l’intérieur de votre dossier IMAGES. Chaque « / » sépare les différents dossier. IL est alors possible de configurer chaque sous-dossier comme bon vous semble, de rajouter des sous-dossiers, etc. . . Ensuite Rapid Photo Downloader créera automatiquement ces dossiers à chaque téléchargements.

Exemple : On décide de faire un premier niveau de dossier pour les années, un second pour les mois et un troisième pour les jours. Donc, dans la première ligne, première colonne on choisit « Date/Heure » .

Deuxième colonne «Date de l’image » signifie que Rapid Photo Downloader prendra en compte la date de la prise de vue (peut-être réglé pour prendre la date du jour du téléchargement).

Troisième colonne « YYYY » signifie que vous voulez que la date soit l’année (Year) et qu’elle soit de quatre chiffres, soit 2009 par exemple. Donc, A chaque fois que Rapid Photo Downloader trouvera des images prises en 2009, il les mettra dans ce dossier. Cela pourrait suffire mais ça voudrait dire que vous auriez toutes les photos d’une même année dans un seul dossier! Je vous laisse imaginer le bazar!

On va donc rajouter un second niveau :

Deuxième ligne on rajoute un « /« .

Troisième ligne (début du deuxième niveau dans notre hiérarchie de dossier) : On va spécifier quel nom portera le second niveau de dossier. On veut faire un truc du genre année–mois (ex : 2009-09 pour Août 2009). On fait donc une ligne identique à la première ligne de tout à l’heure (Date/Heure – Date de l’Image – YYYY) qui nous donnera l’année pour la première partie du nom de dossier. Pour le mois, on fera Date/Heure – Date de l’image – MM. Pour le moment ça donne 200909. Personnellement je préfère avoir des tirets entre les deux, c’est plus lisible. Donc entre la ligne de l’année et celle du mois on rajoute un champ Text et on met un « – » . On aura donc 2009-09 pour le second niveau et IMAGES/2009/2009-09 « en tout ».

Ça peut suffire pour beaucoup d’entre vous. A ce stade là, vous aurez toutes les images d’un même mois dans un même dossier.

Option supplémentaire…. Mais si vous prenez beaucoup de photos,vous pouvez rajouter encore un niveau, celui du jour qui me permettra d’avoir 2009-09-28 par exemple.

Les étapes sont les mêmes qu’avant et si vous avez un soucis vous pouvez vous référer à l’image. Ça donne : Date/Heure – Date Image – YYYY-MM-DD (D=Day=Jour).

Donc maintenant, à chaque fois que Rapid Photo Downloader téléchargera des images, il se réfèrera à l’exif de chaque images et créera l’architecture suivante : /IMAGES/YYYY/YYYY-MM/YYYY-MM-DD/ soit dans notre exemple : /media/DDIMAGES/2009/2009-08/2009-08-29/exemple.jpg. Si vous avez des photos de deux jours différents, le programme créera donc deux répertoires différents dans 2009-09 qui correspondront au jour soit, par exemple, 2009-08/2009-08-28/ et 2009-08/2009-08-29.

Tout ça vous assure un classement de vos images très intéressant. Un dossier pour l’année, un sous dossier pour le mois, puis des sous-dossiers pour chaque jour. Tout ça en cliquant sur un simple bouton Transférer!

b. Onglet Renommage des photos : Tout est dans le titre, vous pouvez choisir ou non de renommer vos images lors du transfert. Pour ne rien changer aux noms donnés par votre appareil photo mettez : Nom du Fichier – Nom + Extension – Casse Originale.

c. Onglet Vidéo : depuis quelques temps maintenant, Rapid Photo Downloader gère les vidéos. Vous pouvez donner la même infrastructure que pour les photos mais dans un autre dossier principal (ex : Mes VIDEOS). Ou dans votre dossier IMAGES mais en rajoutant par exemple videos à la fin du dossier du jour.

d. Onglet Renommage des vidéos : cf petit b. . C’est exactement le même principe sauf que cette fois ça s’applique aux fichiers vidéos.

e. Onglet Options de renommage : Vous permet de choisir à quelle heure de la journée le logiciel change de jour. Chez moi c’est 3 heures, je pense que c’est le réglage d’origine!!

f. Onglet Étiquettes de transfert : permet de rajouter des étiquettes ou tags automatiquement, lors du déchargement des images.

g. Onglet Périphériques : Là vous choisissez l’emplacement de votre carte et les options qui vont avec. « Détecter les périphériques automatiquement » fonctionne très bien ainsi que « Détecter automatiquement les volumes de stockages amovibles« .

h. Onglet Sauvegarde : Vous pouvez, ici, indiquer un second dossier IMAGES (de préférences sur un deuxième disque). Lors du transfert, les images seront alors copier dans le dossier photo que nous avons indiqué au début et dans celui-ci. Une sauvegarde quoi 🙂

i. Onglet Divers : Diverses options qui parlent d’elles-mêmes. Il est possible d’automatiser des comportements, comme le transfert automatique à l’insertion, le démontage automatique de la carte à la fin du transfert, etc. . . C’est au choix de chacun de régler ces comportements.

j. Onglet Gestion des Erreurs : écraser, sauter, renommer un fichier existant. A vous de voir.

2. Utilisation

Voilà, c’est fait!!! Maintenant, quand vous branchez votre appareil photos, plus rien à faire, sauf un petit clique sur le bouton « Download« !

Bon, il est vrai que vous avez l’option de cocher (ou décocher) les photos que vous voulez exporter! Aussi, si vous choisissez « Copier », les photos restent sur votre appareil. Si vous choisissez « Déplacer », les photos sont éliminées de l’appareil photo!

Bonnes photos!

Cette page est inspirée d’une page de photolinux.fr. Merci à eux!

Laisser un commentaire